DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE

bandeau_DP.jpg

PREMIÈRE RÉUNION DE L'ASSEMBLÉE DES HABITANTS

Assemblee_Habitants_1reunion_27mars_1.jpg
Assemblee_Habitants_1reunion_27mars_2.jpg

Elles et ils sont cinquante hommes et femmes, de tous âges, de tous les secteurs de la ville, de toutes professions.Vingt d’entre eux ont été tirés au sort sur les listes électorales, vingt autres sont candidats volontaires, cinq sont représentatifs des associations illibériennes et cinq du milieu économique.
Ce dispositif de démocratie participative est l’outil principal voulu par la nouvelle équipe municipale ; il complète la possibilité d'un référendum et le droit de pétition votés en décembre dernier. Cette Assemblée des Habitants, de laquelle les élu.es sont exclus, peut se saisir des dossiers municipaux, faire des propositions, mais aussi donner son avis sur les projets de la municipalité.
Cette première réunion a été l’occasion d’une prise de contact qui a permis à chacun des membres de faire connaissance et d’exprimer ses interrogations : l’accessibilité aux différents dossiers et projets de la commune, les outils à mettre en place pour travailler ensemble notamment via le numérique, des questions sur l’échange et la consultation des  autres habitants et la représentativité de l’Assemblée, l’organisation de l’Assemblée elle-même. Les premiers sujets de travail sont aussi apparus autour des mobilités, de la circulation et de la place de la voiture dans la cité.
Le projet d’aménagement du site de l’ancien collège leur a également été présenté ; en effet, si des premiers travaux ont  déjà été faits et seront présentés au public lors de la fête du sport et des associations les 4,5 et 6 juin prochain, il restera encore beaucoup à faire sur ce nouvel espace dans la concertation la plus large avec la population.
Une première étape prometteuse qui ouvre concrètement le débat démocratique sur les projets municipaux à venir.
La prochaine Assemblée des Habitants se réunira, cette fois sans la présence d’élu.es, le 17 avril.

Assemblee_Habitants_1reunion_27mars_4.jpg
L'ASSEMBLÉE DES HABITANTS
L’équipe municipale d’Elne poursuit la mise en oeuvre de l’un de ses engagements de campagne forts : le partage de la décision avec les habitants sur les projets les plus importants de la ville.
Après la création de 20 commissions municipales ouvertes aux citoyens, la prochaine étape est la création de l’Assemblée des habitants dont les grands principes ont été adoptés en Conseil municipal le 9 septembre dernier.
Cette assemblée, constituée uniquement d’habitants non élus, pourra être questionnée par le Conseil municipal ou se saisir de tous les domaines importants de la vie locale, pourvu qu’ils relèvent de l’intérêt collectif et entrent dans les compétences de la commune. 
Elle contribuera ainsi à bâtir avec l’équipe municipale des projets largement débattus et partagés.

A Elne, la démocratie participative va vivre, avec tous ceux qui souhaitent s’y investir, au service d’une cité solidaire, dynamique, conviviale, belle à vivre.
 
Une réunion publique le 17 octobre à 17h  réunissant une centaine d’illibérien(ne)s a permis d’échanger largement sur ce sujet et jeter les bases de la constitution de cette Assemblée des habitants.
 
Un processus de candidature est ouvert auquel chaque habitant d’Elne peut contribuer en faisant acte de candidature (fiche de candidature téléchargeable ci-dessous)
La présentation des compétences, missions et constitution de l’Assemblée des habitants est téléchargeable ci-dessous
Cette candidature vous engagera à collaborer à la constitution de l'Assemblée qui elle ne sera créée que début février après un travail nécessaire de diversification des candidatures selon divers critères (age, genre, activité, quartier).

Présentation de l'Assemblée des habitant.es

FLYER_A5_Recto_Assemblee_Habitants.jpg
FLYER_A5_Verso_Assemblee_Habitants.jpg
action_commune.jpg




ACCOMPAGNER LES COMMUNES ET COLLECTIFS QUI RÉINVENTENT LA DÉMOCRATIE LOCALE

www.actioncommune.fr


Action Commune est un projet à but non lucratif porté par l’association loi 1901 Les voies de la démocratie


Expérimenter la démocratie participative au niveau local
Maire de Kingersheim, Jo a eu envie de gouverner la commune "non seulement pour les citoyens mais avec les citoyens".
Il explique : "Je pense qu'on est passé maitre dans la conquête du pouvoir mais nous restons des analphabètes lorsqu'il s'agit de le partager."
Pour celà, il a décidé d'expérimenter vraiment la démocratie participative dans la gestion publique au niveau local.
Dans la commune de Kingerhseim, ils ont mis en place différents moments phare de consultation (Les Olympiades de la démocratie en 1998, les Etats Généraux permanents de la démocratie en 2004, la déclinaison locale du Pacte civique en 2011) et différents outils (conseil participatif, budget participatif etc.).
Résultats : 
- 30 ans d'expérimentation en matière de partage du pouvoir avec les citoyens sur la commune de Kingersheim
- 40 conseils participatifs pour 40 projets différents avec la participation de plus de 700 habitants
- Le rôle du politique change : "on ne fait plus pour les habitants, on fait avec eux ; on n'est plus dans un face à face infantilisant mais dans un côte à côte co-productif"
- Les gens se révèlent dans le processus de discussion et en sortent différents : "le regard des gens sur la vie publique change lorsque les gens sont acteurs"

Jo conclut : "Si on a pas cette utopie que c'est ici et maintenant que dans nos communes que les choses vont changer, qui va le changer ?"


Une expérimentation très riche et inspirante !