29/11/2019

Après un an et demi de travaux, l’ancienne église Saint Jacques, lieu historique dont les premières mentions date du XIVeme siècle, est devenue la Maison de Projets d’Elne. Inaugurée le vendredi 22 novembre 2019, en présence de M. Le Sous-Préfet de Céret, M. Bassaget, de M. Le Conseiller Régional, Guy Esclope, de M. Le Président de la communauté de communes Albères – Côte Vermeille - Illibéris, Pierre Aylagas, des Présidents des Chambres Consulaires, des Maires de la communauté de communes et d’une centaine d’invités, la Maison de Projets est un nouvel outil de ressource et d’appui à l’entrepreneuriat et aux demandeurs d’emploi. M. Le Maire, Yves Barniol, a tenu à saluer la présence des représentants du Conseil Citoyen, des partenaires et acteurs économiques et sociaux, des Associations, des habitants d’Elne, et de M. Vernet, architecte du projet. Il a par ailleurs évoqué le rôle capital de cette nouvelle structure au cœur du quartier Contrat de Ville, rappelant les trois piliers essentiels du projet de dynamisation du cœur de ville d’Elne : le pilier urbain, le pilier économique et le pilier social. Ce nouvel équipement municipal répondra en effet aux attentes des citoyens en terme de création, de reprise et de transmission d’entreprise, de recherche d’emploi et de projets en lien avec l’économie circulaire. M. le Maire, a tenu à féliciter l’ensemble des personnels et des entreprises qui ont œuvré à la mise en place et au suivi du chantier et organisé la réussite de ce projet ; il a aussi rappelé le travail effectué par la commune en terme de politique de cohésion urbaine, de solidarité et d’animation sociale envers ce quartier défavorisé et ses habitants.
Par ailleurs, ce lieu ressource s’adressera aussi à l’ensemble des habitants de la communauté de commune en devenant une antenne relais du pôle entrepreneurial de notre communauté de communes, renforçant ainsi l’unité d’action du territoire intercommunal.
Enfin, M. le Maire à remercier les partenaires financiers :  Services de l’Etat, Région Occitanie et communauté de communes, sans qui ce projet n’aurait pu voir le jour.